Les Tables de Concertation Régionale (TCR) ont pour mission d’amener les différents intervenants régionaux à harmoniser leurs utilisations des ressources liées au fleuve Saint-Laurent de manière à protéger à la fois les écosystèmes aquatiques, terrestres et riverains tout en permettant le développement économique et social. Pour ce faire, les TCR travaillent sur l’élaboration, l’adoption et le suivi de la mise en œuvre d’un plan de gestion intégrée régional (PGIR).

C’est en juillet 2013 que le comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire (ZIPSE) s’est vu confier le mandat par les municipalités régionales de comté (MRC) touchées, de coordonner la mise en place de la TCR du sud de l’estuaire moyen. En effet, la gestion intégrée du milieu côtier constitue la pierre angulaire des travaux du comité ZIPSE depuis sa fondation en 2000. L’organisme reçoit donc un financement du MDDELCC pour assurer sa mise en place et son fonctionnement. Nommée officiellement le Conseil du Saint-Laurent, la TCR du sud de l’estuaire moyen a pour territoire les 19 municipalités riveraines ou insulaire (Isle-aux-Grues et Notre-Dame-des-sept-Douleurs) des 4 MRC de Montmagny, L’Islet, Kamouraska et Rivière-du-Loup (Figure 1). La totalité de sa superficie est englobée dans le territoire ancestral de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk (Malécites de Viger). Elle recoupe partiellement les zones de gestion de 2 OBV (OBAKIR et OBV Côte-du-Sud). Cette zone représente environ la moitié du territoire couvert par le comité ZIPSE qui intervient sur 380 kilomètres de côtes, soit de Berthier-sur-Mer (MRC de Montmagny) à Les Méchins (MRC de La Matanie).

La TCR du sud de l’estuaire moyen possède sont propre site internet accessible ici

Si l’avenir du Saint-Laurent vous tient à cœur…

Devenez membre du Comité ZIP