2016-2018 Caractérisation biophysique et restauration du haut marais à scirpe de Montmagny

Les travaux amorcés à l’été 2016 consistent dans un premier temps, à réaliser un portrait de l’état du haut marais côtier situé à l’ouest de la Rivière-du-Sud. L’érosion par le Saint-Laurent cause le recul et la disparition de grandes superficies de prairies humides de grande valeur écologique à cet endroit. On dénote également la forte présence d’espèces exotiques envahissantes accidentellement introduites comme le roseau commun et quelques aménagements anthropiques qui amplifient le phénomène. Or, ces marais sont uniques, puisqu’ils sont composés de plantes adaptées aux marées d’eau douce à saumâtre et à l’action des glaces hivernales. Certaines de ces plantes sont exclusivement retrouvées dans la région de l’estuaire du Saint-Laurent. C’est le cas d’une espèce menacée, la gentiane de Victorin. Une plantation de 1250 mètres carrés de haut marais au moyen d’espèces indigènes (carex, spartine pectinée, etc.) et de génie végétal (bouturage de saules arbustifs) sera réalisée en 2017. Enfin, durant la troisième année, un suivi de la plantation sera effectué. Des activités de sensibilisation axées sur la mise en valeur de la richesse de la flore et de la faune du littoral seront également offertes aux citoyens riverains.

Rapport de caractérisation du haut marais à scirpe de Montmagny

2012 Caractérisation géomorphologique et environnementale des marais maritimes de la Baie de Kamouraska

Un projet de caractérisation et de documentation sur une partie des marais de la baie de Kamouraska a été entrepris grâce au financement du programme Interactions Communautaires.Dans le cadre de ce projet, nous avons organisé et réalisé à l’aide de nos partenaires des visites sur le terrain afin de récolter les données floristiques, aviaires, géomorphologiques et physico-chimiques de l’eau, 11 journées terrains ont été nécessaire. L’organisme de bassins versants de Kamouraska, L’Islet et Rivière-du-Loup (OBAKIR) a échantillonné à plusieurs reprises le ruisseau des Bras, principal tributaire du marais de la baie de Kamouraska. Les analyses des éléments chimiques (espèces azotées, nitrate-nitrite, phosphate et paramètres physico-chimiques de l’IQBP6) de l’eau ont été faites afin de connaître la qualité de l’eau qui circule dans le marais.

Avec l’aide de la Chaire de recherche du Canada sur la géochimie des hydrogéosystèmes côtiers et d’une technicienne de l’OBAKIR, nous avons procédé à un échantillonnage de l’eau dans les canaux de drainage dans les champs, dans le marais, dans les mares et directement dans le fleuve. Certaines données ont été prélevées directement sur le terrain à l’aide de sonde paramétrique (température de l’eau, salinité, concentration d’oxygène, conductivité). Les analyses des éléments chimiques (espèces azotées, nitrate-nitrite, phosphate) ont été traitées dans les laboratoires de la chaire de recherche. Les conclusions de cette étude seront disponibles à la fin mars 2013. Mais déjà, les sorties terrains ont permis de confirmer la présence du Hibou des marais et du Bruant de Nelson.

Vous pouvez consulter le rapport pour de plus amples informations:

Un marais en changement

2014-2016 Caractérisation biophysique de l’anse du Portage et restauration d’habitats côtiers vulnérables

La municipalité de Notre-Dame-du-Portage désire revitaliser le parc de l’Anse situé en bordure de l’Anse-du-Portage. Afin d’effectuer un aménagement qui tient compte des réalités côtières, le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire a mené une caractérisation géomorphologique et environnementale de la zone côtière visée et propose des aménagements qui respect la dynamique côtière du site. Entre autre, afin de limiter le phénomène d’érosion et d’améliorer la capacité de résilience du milieu, un projet pilote de plantation d’espèces indigènes (spartine alterniflore, spartine pectinée et spartine étalée) adaptées aux conditions du marais et de la plage est prévu.

Rapport de caractérisation de l’anse du Portage, Notre-Dame-du-Portage

Rapport de restauration de l’Anse-du-Portage, Notre-Dame-du-Portage

Rapport final de l’Anse-du-Portage, Notre-Dame-du-Portage

2004 Caractérisation de la frayère à éperlan et du bassin versant de la rivière du Loup (MRC de Rivière-du-Loup)

L’ensemble du bassin versant de la rivière du Loup a fait l’objet d’une caractérisation complète afin d’évaluer l’état de la frayère à éperlan arc-en-ciel. Depuis cette étude, des travaux ont été entrepris sur la frayère afin de maximiser la reproduction de l’espèce.

Plan de rétablissement Éperlan Rivière-du-Loup

2013 Caractérisation biophysique de l’Anse des Riou et du bassin versant de la rivière Centrale

L’équipe du comité Zone d’Intervention Prioritaire du Sud-de-l’Estuaire (ZIPSE) accompagnée de l’Organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent (OBVNEBSL) et la collaboration d’autres partenaires ont dressé un portrait juste et à jour du marais maritime et des habitats côtiers par des inventaires floristiques et ornithologiques.

Portrait de la zone côtière

Portrait du bassin versant de la rivière Centrale

2005 Caractérisation de la frayère à éperlan et du bassin versant de la rivière des Trois-Pistoles (MRC Des Basques)

L’ensemble du bassin versant de la rivière Trois-Pistoles a fait l’objet d’une caractérisation complète afin d’évaluer le potentiel pour un retour de l’éperlan dans la rivière.

Caractérisation rivière Trois-Pistoles

Si l’avenir du Saint-Laurent vous tient à cœur…

Devenez membre du Comité ZIP